Comment sont cotés les métaux en bourse et quel est leur prix ?

Face à la forte demande mondiale, le prix des métaux ne cesse de grimper. Mais, ces métaux ne sont pas tous cotés en bourse. Seuls quelques-uns d’entre eux bénéficient de ce privilège sur des marchés ouverts. Comment se fait leur cotation et quels sont les métaux accessibles au trading ?

Les métaux cotés et leur prix

Certains métaux sont cotés au jour le jour sur des marchés ouverts. De ce fait, ils sont accessibles aux investisseurs et spéculateurs. Il s’agit de :

  • métaux précieux (or, argent, platine, palladium),
  • métaux de base (aluminium, cuivre, étain, nickel, plomb, zinc).

Les prix de ces métaux sont dévoilés au jour le jour et diffusés sur des plateformes de trading ainsi que des sites financiers… Par exemple, à la date du 31 janvier 2020, le prix de l’or a connu une baisse de 75 euros, passant à 45 942 euros le kilo. L’argent, lui, a grimpé à 521,80 euros (+5 euros) le kilo et le prix du platine est de 28 524 euros (+110 euros) le kilo.

Comment fixe-t-on les prix de ces métaux ?

Pour fixer les prix, producteurs et acheteurs établissent directement des contrats de gré à gré. Ces prix contractuels ne sont pas dévoilés au grand public. Néanmoins, certains organismes se chargent de publier régulièrement des fourchettes de prix contractuels.

augmentation prix métaux

La cotation des métaux précieux

La cotation des métaux précieux se fait généralement en dollar américain par once, sur les marchés internationaux. L’once est une unité de mesure dont la valeur équivaut à 31,10348 grammes de métal pur. En 1971, le système de cotation a abandonné la parité entre l’or et le dollar, entraînant de nombreuses modifications. Depuis, la cotation des métaux précieux se fait quotidiennement sur plusieurs places financières et par de nombreux opérateurs.

Si vous souhaitez trader l’or et l’argent, la cotation de référence est celle du London Bullion Market Association. Cette bourse des métaux se charge de fixer les prix deux fois par jour. Si ce sont la platine et le palladium qui vous intéressent, vous devez vous tourner vers le London Platinum and Palladium Market. Cette bourse fixe aussi les prix deux fois par jour.

La cotation des métaux de base

Depuis 2010, c’est le London Metal Exchange (LME) qui fournit la cotation de référence pour les métaux de base. Cependant, le Shanghai Futures Exchange (SHFE) est une cotation de référence pour certains métaux comme le cuivre, l’aluminium et le zinc. Il faut préciser que l’or et l’argent sont aussi cotés au SHFE.

Le cours de tous les métaux évolue en fonction de plusieurs facteurs tels que :

  • la loi de l’offre et de la demande (le prix des métaux grimpe lorsque la demande est plus importante que l’offre),
  • la valeur du dollar américain (la corrélation peut être positive ou négative selon le métal),
  • la croissance économique (selon que l’on est dans une récession, une bulle ou une crise économique, les métaux peuvent s’apprécier ou se déprécier),
  • la santé industrielle mondiale (les industries actives utilisent de nombreux métaux dans leurs processus de production).

Si les métaux sont des biens d’une grande valeur, leur utilisation massive peut également poser des problèmes écologiques. Il est donc important de les recycler afin de protéger l’environnement. Récupérer ces métaux, les revaloriser et les revendre est une contribution importante au développement durable. C’est ce que fait Fournier Métaux depuis plus de 70 ans. L’entreprise rachète tous les métaux issus des sites de fabrication, de production, de démolition et de débarras. Elle assure la réutilisation des déchets, l’incinération et le stockage dans un centre d’enfouissement.

Que retenir ? Investir sur les métaux peut apporter une bonne plus-value. Pour cela, connaître leur cotation est impératif. Il est également possible de participer au recyclage de nombreux métaux avec l’aide des spécialistes comme Fournier Métaux.