En quoi consiste le broyage de câbles ?

Auparavant, après la collecte des déchets industriels comme les câbles électriques, ceux-ci étaient incinérés. Cette pratique permettait de récupérer le cuivre ou l’aluminium qu’ils contiennent. Cependant, l’incinération des câbles est aujourd’hui punissable puisqu’elle engendre une pollution importante de l’environnement. Désormais, on utilise plutôt une méthode appelée « le broyage de câble ». En quoi consiste-t-elle ? Cet article vous dit ce qu’il faut savoir sur le sujet.

L’étape du triage des câbles

Saviez-vous que pour recycler le cuivre, on utilise moins de 85 % de l’énergie nécessaire pour la production primaire ? L’économie énergétique que l’on peut faire est l’une des raisons pour lesquelles il est important de réaliser le recyclage des câbles.

Le broyage est l’une des étapes clés du processus. Mais avant cette étape, l’entreprise qui s’occupe du recyclage effectue un tri. Si votre société produit des déchets de câbles de cuivre à Toulouse, vous pouvez contacter FOURNIER Métaux. Notre société viendra les collecter sur place dans le but de les recycler. Vous pouvez également aller déposer vos déchets de câble dans l’espace clos que nous mettons à la disposition de toutes les entreprises.

Après la collecte des câbles, ils sont triés de façon manuelle ou mécanique dans le but de vérifier leur qualité et d’écarter les déchets non conformes. Cela permet d’obtenir des matières premières secondaires avec un taux de pureté élevé à la fin du processus de recyclage. Une fois l’opération de triage terminée, on regroupe ensuite les câbles ayant les mêmes caractéristiques. Les différentes catégories de câbles ainsi obtenues sont mises à l’abri des intempéries. La phase du broyage proprement dite peut alors commencer.

recyclages câbles

Le prébroyage des câbles

Le prébroyage est une opération qui consiste à réduire la taille des câbles à 10 millimètres. Pour ce faire, on utilise une machine adaptée : le prébroyeur. Concrètement, on charge les câbles dans la machine et le produit obtenu traverse plusieurs séparateurs magnétiques qui permettent l’extraction du fer contenu dans le mélange.

La granulation des câbles prébroyés

La granulation n’est rien d’autre que la séparation des métaux conducteurs des isolants. On parle plus précisément de granulation par densimétrie, soufflerie et aspiration. Lors de cette dernière phase du broyage des câbles, le métal est séparé de son enveloppe plastique, ce qui permet d’extraire les grenailles de cuivre homogène. En fonction des performances de la machine utilisée, le broyeur peut traiter plusieurs tonnes de câbles en une heure.

Après la granulation, on passe aux tamisages. On effectue plusieurs tamisages successifs pour regrouper les grenailles de cuivre ayant la même granulométrie. Les lots qui en résultent sont enfin stockés puis expédiés dans des fonderies ou des raffineries. Ils y sont transformés en matières premières secondaires utilisées pour la fabrication de nouveaux câbles. On note ici que cette fabrication s’effectue sans réaffinage (c’est donc un gain d’énergie).

Mais que fait-on du plastique issu du broyage ? Le recyclage des câbles est un procédé qui permet une double valorisation du produit. De la même manière que les grenailles de cuivre extraites sont utilisées pour fabriquer de nouveaux câbles, les plastiques sont également utilisés pour fabriquer des produits manufacturés.

En définitive, le broyage de câble est une étape cruciale du processus de recyclage des câbles. Après la collecte et le tri, les câbles sont envoyés dans le prébroyeur pour être réduits en grenailles. La granulation et les tamisages permettent ensuite d’obtenir les plastiques et le métal prêt à être refondu.